jeudi
14
décembre
Le même Seigneur de tous est riche envers tous ceux qui l'invoquent.
Romains 10. 12
Cette grâce a été donnée d'annoncer parmi les nations les richesses insondables du Christ.
Éphésiens 3. 8
Je connais ta tribulation, ta pauvreté (pourtant tu es riche).
Apocalypse 2. 9
Le chrétien, un riche?

Le Seigneur Jésus déclare illusoire la confiance pour l'avenir de “celui qui amasse des richesses... et qui n'est pas riche quant à Dieu” (Luc 12. 21). Les richesses de Dieu ne sont pas matérielles, incertaines, périssables, fragiles. Elles sont d'ordre moral et spirituel. Elles sont liées à Jésus, le Fils de Dieu, qui est dans le ciel, et donc en sécurité.

Ces richesses inépuisables sont composées des vertus mêmes de Christ: amour, sainteté, justice, pureté, paix, joie, force, grâce, compassion, pardon… vie abondante, vie éternelle… Ces richesses, il les donne avec abondance pour que nous les vivions et en soyons les témoins. Il les donne gratuitement si nous confessons notre misère, notre orgueil, notre dureté, nos péchés, notre rébellion contre Dieu… Tout cela il l'a pris sur lui, il en a payé le terrible salaire en mourant sur la croix. Celui qui croit devient un enfant de Dieu, héritier de toutes ses richesses. Elles sont:

gratuites: Dieu n'exige rien et nous rappelle que nous sommes “justifiés gratuitement par sa grâce…, par la foi” (Romains 3. 24, 25).

immenses: le même texte évoque “les immenses richesses de sa grâce, dans sa bonté envers nous dans le Christ Jésus” (v. 7).

inépuisables: “un trésor inépuisable, dans les cieux, où le voleur n'approche pas, et où la mite ne détruit pas” (Luc 12. 33).

éternelles: “Dieu… nous a aimés et nous a donné une consolation éternelle et une bonne espérance par grâce” (2 Thessaloniciens 2. 16).