Lundi
27
juin
Le Seigneur lui-même… descendra du ciel ; et les morts en Christ ressusciteront en premier lieu ; puis nous, les vivants qui restons, nous serons enlevés ensemble avec eux dans les nuées à la rencontre du Seigneur, en l’air : et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.
1 Thessaloniciens 4. 16, 17
Juge ou Sauveur ?

Peu avant d’être arrêté et crucifié, le Seigneur Jésus a rassemblé ses disciples et leur a fait une promesse : “Que votre cœur ne soit pas troublé ; vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures ;… je vais vous préparer une place… Je reviendrai et je vous prendrai auprès de moi, afin que là où moi je suis, vous, vous soyez aussi” (Jean 14. 1-3).

Il avait déjà évoqué avec eux son retour, en particulier pour les engager à la vigilance : “Que vos reins soient ceints et vos lampes allumées ; et soyez vous-mêmes semblables à des hommes qui attendent leur maître” (Luc 12. 35, 36). Aujourd’hui encore il invite les croyants à l’attendre pour les prendre (ou les “enlever”) hors du monde. Cet événement, décrit dans le verset ci-dessus, peut se produire à n’importe quel moment. Paul précise : “Nous, les vivants qui restons, nous serons enlevés ensemble”. Cela montre que même les chrétiens du premier siècle attendaient – et que nous devons attendre – le retour du Seigneur chaque jour. Lors de la première phase de cette venue, le Seigneur viendra chercher les siens, sans descendre toutefois jusque sur la terre. Les croyants iront à sa rencontre, en l’air, et il ne sera pas vu par le monde.

La seconde phase, appelée aussi l’apparition du Seigneur, aura lieu quelque temps après. Alors, le Seigneur viendra pour juger le monde. Il sera vu du monde entier : “Tout œil le verra” (Apocalypse 1. 7). Ceux qui n’auront pas été enlevés avec Jésus devront alors le rencontrer comme juge.