mercredi
21
novembre
Ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste parmi les hommes, car Dieu le leur a manifesté: en effet, depuis la création du monde, ce qu'il y a d'invisible en lui, c'est-à-dire à la fois sa puissance éternelle et sa divinité, se discerne au moyen de l'intelligence, d'après les choses créées, de sorte qu'ils sont inexcusables.
Romains 1. 19, 20
Les deux versets de Patrick

Patrick est devenu tétraplégique dans un grave accident. Après plusieurs mois de réadaptation, il arrive dans ce qui va être son “foyer”: un établissement pour personnes à mobilité réduite. Pour le moment, il n'a qu'une chambre double qu'il partage avec Claude, atteint de myopathie. Patrick est athée. Claude est croyant, et parfois un ami vient lire avec lui un texte de la Bible. Patrick demande alors que son lit soit poussé dans le couloir parce qu'il ne veut rien entendre de la Bible. Mais un jour personne n'est venu pour pousser le lit… et Patrick a été obligé d'écouter. C'est ainsi qu'il est devenu croyant.

Environ une année après sa conversion, je rencontre Patrick. Rapidement, il me dit: “Je vais te lire deux versets importants!” Alors je pose sa Bible devant lui, et avec une baguette dans la bouche, il tourne les pages et me montre les deux versets du jour. Puis il m'explique: “Beaucoup de choses nous séparent: moi j'étais ouvrier, et toi tu as fait des études; moi je vivais sans Dieu, et toi, tu connais Jésus Christ depuis ton enfance. Pourtant ce texte nous met dans une parfaite égalité. Même en ne voyant que le monde qui nous entoure, les étoiles et la nature vivante, nous pouvons comprendre qu'il y a un Dieu, l'honorer et le remercier. Ici, il ne s'agit pas de croire, mais de réfléchir (avec notre intelligence humaine). Pour le plus grand savant comme pour un enfant, l'existence de Dieu est évidente à l'esprit. Mais certains refusent cette évidence…”

Quarante ans ont passé, et ces versets sont devenus importants aussi pour moi.