jeudi
19
juillet
Jésus leur répondit: Ce ne sont pas les gens en bonne santé qui ont besoin de médecin, mais ceux qui se portent mal. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs à la repentance.
Luc 5. 31, 32
Marchands d'illusions

Vous recevez peut-être dans votre boîte aux lettres des prospectus annonçant que le sort vous a désigné, qu'un cadeau gratuit va vous être envoyé, etc. Des offres semblables arrivent dans nos boîtes mail, avec une avalanche de publicités, dès qu'on ouvre Internet. On nous promet la santé, la fortune, la réussite… Il est étonnant de voir le succès rencontré ainsi auprès des foules par les innombrables marchands d'illusions.

Toutefois, nos contemporains sont beaucoup plus réfractaires et méfiants quand il s'agit des promesses de Dieu. Souvent la grâce divine se heurte à des cœurs endurcis. Beaucoup d'oreilles, ouvertes aux promesses les plus mensongères, restent sourdes aux offres de l'évangile! Les uns pensent n'avoir besoin de rien, et surtout pas de Dieu; le monde leur suffit. Les autres essaient de construire leur propre bonheur.

Pourtant, le Seigneur Jésus apporte la guérison de l'âme, le repos de la conscience, la paix du cœur. Il veut donner la vie éternelle à celui qui croit que Jésus a le pouvoir sur la terre de pardonner ses péchés (Luc 5. 24). Qui donc va recevoir ces grâces offertes gratuitement par l'amour de Dieu? Ceux que le monde ne satisfait pas, ceux que leur conscience ne laisse pas tranquilles, ceux pour qui tout chavire et tout s'écroule sur la terre.

Si c'est votre cas, criez au Sauveur et il vous répondra! Son cœur est attentif à vos appels et sa main prête à vous secourir. Jésus a dit: “Celui qui vient à moi, je ne le mettrai pas dehors” (Jean 6. 37).